Custer, Guerres Indiennes vol. 1

Custer_GuerresIndiennes_jeuxduGriffonLes >>jeux du griffon<<  nous sortent régulièrement des jeux en solo (en plus d’une production de wargames à 2 joueurs), et ça faisait un petit moment que je lorgnais sur cette boîte : Custer, Guerres Indiennes volume 1.

This is a quick review of the french game “Custer, Indian wars”. As the rules are only in french, I did not use english subtitles. But this game may be translated soon…

Le thème m’intéresse depuis quelques mois déjà, j’envisage même une petite campagne de figurines. Lors de mes dernières vacances, hop, je teste ! ;-)

Publié par les Jeux du Griffon de notre Erwan GRIFFON, l’auteur Lionel LIRON est déjà connu pour avoir écrit l’excellent Dragon Rage,ou Spartacus Imperator (entre autres jeux). ( ma ‘‘review” sur Barbarossa<< du même éditeur )

Le jeu est en français. Je suppose qu”une version en anglais est en préparation, pour avoir aperçu quelques indices sur le web … ;-)

 

Déballage de la boîte CUSTER, Guerres Indiennes

C’est beau !

De superbes cartes (3 cartes différentes), les livrets ( règles + scénarii ) sont bien agréables, et cerise sur le gateau, 2 fiches nous rappellent l’historique des principaux chefs, inutile pour jouer, mais ô combien utile pour notre culture historique. Ça fait luxe ! ;-)

Les pions sont assez nombreux, mais pas tous utilisés en même temps ( de nombreux marqueurs). J’ai un petit regret sur la qualité d’impression des pions, avec mes pauvres yeux je peine un peu à lire les noms. Ce n’est pas gênant pour jouer ( un chef “2” vaut un chef “2”).

La rédaction des règles est claire, mais j’aurai toutefois eu besoin de petits éclaircissements (c’est peut être moi qui suis pas au top, hein ?  Mais il est évident qu’il est difficile d’écrire des règles de jeu, surtout quand elles mettent en place des concepts originaux ! J’en suis tout à fait conscient MM. les auteurs ! ;-) )

Erwan a bien voulu me répondre, voici ses précisions sur les points de règles pour Custer Guerres Indiennes.

  •   Un pion avec le marqueur “Last Stand” peut il encore se déplacer ?
    • une unité qui reçoit un marqueur Last Stand ne peut plus se déplacer”  ( note de Ronan : en fait ça paraît évident, mais j’avais un doute..)
  • Un pion en Ligne d’Escarmouche peut il se déplacer ?
    • une unité en Ligne d’escarmouche peut se déplacer en terrain dégagé mais ne peut pas ni entrer dans un gué, ni au contact (case adjacente) d’un marqueur indien
  • Peut on se placer en Ligne d’Escarmouche quand on est en “Last Stand” ?
    • non, ce n’est pas possible de cumuler
  • 1er scénario, dans les Pts de Victoire : je ne comprends pas “+1PV par Last Stand éliminé dans ..”
    • cela représente les actions héroïques des unités de cavalerie sur le point d’être submergées par les indiens. Si tu places un marqueur Last Stand sur une unité se trouvant sur un lieu nommé, et que cette unité succombe, tu gagnes 1PV pour ton héroïque résistance

Merci Erwan !

Après une trentaine de minutes de lecture, je suis prêt à me lancer …

Honsinger Bluff, 4 août 1873

Custer01_1erePartie_20150415_01

( Custer near the woods )

Le 1er scénario propose un petit engagement historique, très bien pour commencer à pratiquer les règles.

Le livret donne un historique de la bataille, puis la mise en place des pions (il y en a peu sur la carte pour ce scénar’ ). Les capacités spéciales puis les renforts sont expliqués, avant de donner la liste des points de victoire.

En effet, pour la plupart des batailles le sort est joué d’avance (encore que ..), ce qui est très historique.

Mais avec ces conditions de victoire, le joueur saura s’il est meilleur que son homologue historique.

Custer décide donc d ‘aller voir dans les bois, si le loup n’y est pas ..

 Les pions se positionnent sur des cases relativement libres, c’est à dire qu’il ne s’agit pas d’un jeu à hexagones, et ces zones ne sont pas reliées comme dans un jeu “à zones”. C’est une sacré trouvaille qui permet de facilement jouer les déplacements ! Le joueur joue les tuniques bleues, et l’I.A. gère les tribus indiennes de façon simple et qui m’a paru réaliste.

 

 

( yes, again ... :-( )

( yes, again … :-( )

MAIS c’était sans compter ma malchance proverbiale aux dés !

( Custer's Last Stand... so early ?!  why dice hate me ! ;-) )

Custer’s Last Stand… so early ? Why dice hate me ! ;-)

Et me voici dans de beaux draps ! 

 

Mais la cavalerie arrive toujours à temps, n’est ce pas ?

Des renforts viennent dégager Custer et ses hommes ..

( the cavalry always come in time ! )

( the cavalry always come in time ! )

Ouais.. bon…. “des renforts ESSAYENT de dégager Custer !”

;-)

 

Custer01_1erePartie_20150415_05
Custer01_1erePartie_20150415_06 Toutefois les tuniques bleues réussissent à secourir les hommes isolés.

Militairement parlant c’est une victoire, mais …

.. mais quand je regarde la table des points de victoire, j’ai honte ! :P

Bonne partie !

La partie aura duré moins d’une heure, c’est un jeu solo qui en plus d’être agréable et réaliste est facile à déployer sur une table de salon pour la soirée.

Les règles sont simples et tournent très facilement après quelques minutes. Les scénarios, bien que “seulement” 3, devraient permettre une bonne rejouabilité. D’abord parce que j’ai pas gagné ;-)  et ensuite parce que des options sont proposées.

Super jeu !  le nom “volume 1″ me fait attendre les autres volumes avec impatience ! :-)

Merci de m’avoir lu, n’hésitez pas à commenter…

8 commentaires

  1. Sib:

    Bonjour,
    Merci pour cette article. De mon côté j’ai pas mal de question sur les règles. Je les ai poste sur trictrac, mais en voici la teneur

    Bonjour,

    J’ai reçu mon exemplaire du jeu. Après une première lectures des règles, et une tentative sur le scénario “honsinger bluff” je me pose quelques questions :

    – lors d’un test de survie, puis-je utiliser le bonus de l’unité?
    – a quel moment est éliminé un personnage US ou Indien? Quand il se retrouve seul?
    – je ne comprends pas la résolution du type de combat “attaque”. Faut-il lancer un de? L’attaque est-elle automatiquement réussi?
    -c’est bien moi qui choisi où apparaissent les “hostiles” en respectant la règle de pose? Pour l’empilement c’est moi qui choisi la case?
    – lors de l’attaque indienne de type enveloppement, si mon unité est blessée mais réussie son test de survie, elle reste sur place. Que devient l’unité hostile empilée? Elle reste en place ou elle est retIree?

    Merci de votre aide?
    Le jeu m’a l’air bien mais la je patauge …

  2. ronan:

    Bonjour
    Erwan est sans doute très peu disponible ce week end, mais je ne doute pas qu’il vienne faire un tour ici sous peu pour répondre..
    Voici mes réponses (qu’il corrigera si je me trompe .. ;-) )
    – lors d’un test de survie, puis-je utiliser le bonus de l’unité?
    je ne crois pas.
    – a quel moment est éliminé un personnage US ou Indien? Quand il se retrouve seul?
    C’est en effet comme ça que je l’ai joué. Voir aussi page 4 des scénarios, le paragraphe b) “personnages indiens” qui précise le sort des chefs indiens.
    – je ne comprends pas la résolution du type de combat “attaque”.
    Oui, le dé doit faire 6. Il y a des bonus selon la troupe, ou sa position ..
    - c’est bien moi qui choisi où apparaissent les “hostiles” en respectant la règle de pose? Pour l’empilement c’est moi qui choisi la case?
    Tout à fait.
    – lors de l’attaque indienne de type enveloppement, (…) Que devient l’unité hostile empilée? Elle reste en place ou elle est retirée?
    Je crois qu’elle reste sur place (c’est comme ça que je l’ai joué)

    Le jeu vaut vraiment le coup, n’hésite pas à redemander des précisions !

  3. Erwan:

    Bonjour, voici les réponses de l’auteur :)

    Salut,
    Alors non, ne les écoute pas, en ce moment je suis à des années lumières d’avoir du temps Real Green
    Pour te répondre en vitesse éclair :
    – non règle 6.6
    – pour les chefs Indiens lorsque toutes les unités empilées avec lui sont éliminées, tu lances 1d6, sur 1 ou 2 il est éliminé, sinon remis dans la pioche (c’est écrit pour chaque scénario en fait) ;
    – pour les chefs US, ils sont éliminés lorsqu’ils ne sont plus empilés avec des unités car elles ont été éliminées…
    – tu avances ton unité vers la case occupée par un marqueur hostile, tu ne bénéficies que d’1d6 auquel tu ajoutes le bonus de l’unité (au contraire de la ligne d’escarmouche où tu as 2d6 de tir) ; en gros l’attaque c’est l’unité qui se déplace vers sa cible en tirant alors que la charge c’est sabre au clair.
    – oui, en respectant les règles de priorité ; oui, en respectant les règles de priorité.
    – oui tu subis une perte ; oui tu restes sur place ; oui le pion est enlevé ; en fait on considère que du moment où tu survis, la “prise de terrain par annihilation” (vieux réflexe de wargamer) échoue.

    Voilà, mille pardons, je suis à fond en ce moment, ça ira mieux après le 23 juin. Et pardon, mais je ne suis pas sur le forum tric trac ; d’ailleurs, si tu peux mettre mes réponses Smile
    Bon jeu, merci d’avoir acheté mon jeu (je suis ravi) et surtout n’hésite pas pour les questions !
    J’espère qua le jeu te plaira
    Lionel

  4. champalaune:

    bonjour,

    Je n’ai jamais joué à ce jeu,

    j’ai beaucoup joué à NAVAJO WARS de GMT et je fais du jeu de rôle, je suis d’aillerus entrain d’écrire un jeu de rôle sur les indiens,

    ce qui est génant dans ce (certainement ) très bon jeu,

    c’est la posture idéologique et philosophique,

    pourquoi ne pas pouvoir jouer du côté indiens ?

    Custer était un affreux psychopathe et la volonté pendant 100 ans d’en faire un héros par les autorités Américaines n’est plus d’actualité,

    le wargame n’est pas qu’un jeu de plâteau, il engage également des réflexions sur le sujet …

    le prochain jeu solo de Joel Toppen sur les Comanches , aborde l’autre côté, celui des indiens ,

    les films de John Wayne sont nuls et placent les indiens dans une vision de sauvages contre le jentil blanc,

    christophe champalaune

  5. Erwan:

    Bonjour Christophe,
    Je ne vais pas répondre à la place de l’auteur en ce qui concerne ses choix, mais l’image que tu te fais de Custer n’est pas celle qui reflète la réalité, c’est un personnage plus complexe qui n’était pas un tueur d’indiens, il en comptait plusieurs dans ses amis proches, mais un militaire et un officier qui a eu un impact important pour l’histoire américaine, ce n’est pas pour rien qu’il est leur second personnage le plus célèbre après Lincoln. Dans “Les Guerres Indiennes Volume I : Custer”, le simple parti pris a été de retranscrire des situations dans lesquelles les forces commandées par Custer ont affronté les indiens, et crois-moi elles n’ont pas la meilleure place ! L’auteur a également prévu d’autres volumes dans cette série et dans certains ce seront les indiens qui seront joués.
    Essaie ce jeu si tu en as l’occasion et je serais ravi d’en discuter avec toi.
    Je te met en lien une série de trois articles sur l’analyse d’un film sur Custer et les comparaisons quant à l’histoire.

    http://antredustratege.com/2015/08/31/custer-a-lecran-they-died-with-their-boots-on-12/

    A bientôt,
    Cordialement
    Erwan

    LES JEUX DU GRIFFON

  6. ronan:

    Bonjour
    Merci à Erwan d’avoir répondu, et merci à Christophe pour ton intervention.
    En tant que simple joueur ( wargames, mais également de jdr ! ) et auteur de ce blog, je sais bien que ce n’est pas forcément neutre ( surtout que “system does matter” tout ça ..)
    Mais il ne faut pas non plus tomber dans un excès inverse, je crois. D’autant que la doc qui accompagne le jeu est très sympa pour expliquer les rôles des différents chefs US et Indiens. Ce jeu n’est pas du tout “admiratif” : il traite de campagnes militaires, où – je pense – le plus intéressant à jouer est le rôle des tuniques bleues. J’attends avec impatience les autres volumes ;-)
    Et pour finir d’exprimer mon point de vue : j’ai longtemps été gêné de devoir parfois jouer les forces allemandes sur des wargames 2e GM.. jusqu’à ce que je comprenne qu’il faut bien un adversaire ;-)
    Merci à vous deux en tout cas et à bientôt ( pas trop le temps de jouer en ce moment…)

  7. champalaune:

    Merci de vos réponses complètes et argumentées,

    vous avez raison,

    j’ai volontairement caricaturé CUSTER car oui, sa personnalité était complexe et en relation avec les visions de l’époque,

    Pour ma part , il est bon de jouer les 2 côtés mais pendant longtemps , on a tellement caricaturé les indiens , qu’un peu de retour de bâton, ne fait pas de mal,

    DANSE AVEC LES LOUPS caricature parfois les indiens dans l’autre sens , les jentils indiens écologiques !!! ce qui est faux mais le film donne ce sentiment …

    ludiquement à vous

    christophe

  8. Lionel:

    Bonjour à tous,
    Alors avant tout, c’est Erwan qui m’a donné le lien du site, d’où ma petite apparition. Je tiens à vous remercier d’avoir acheté ma création ; je dis ma création par fierté mal placée, orgueil trop gonflé et fantastique bonheur à l’idée de savoir que mon jeu laisse ressentir à des personnes ce que moi-même j’ai ressenti. Depuis tout petit je déplace des cavaliers bleus et des “sauvages rouges”, avec une admiration sans borne pour les deux. Arriver à faire un jeu dessus était mon rêve le plus fou dans le domaine de la création.Le manque de temps est l’unique responsable d’une sortie peu rapide du volume 2, mais ça arrive et j’ai plein de bonnes situations à mettre en oeuvre ; il faut dire que les guerres indiennes sont immenses, au moins autant que les guerres coloniales, et les situations plus qu’épique.
    Je ne peux vous promettre de venir tout le temps ici répondre à vos questions, mais par l’intermédiaire d’Erwan vous répondre, pas de souci.
    Vous pouvez me trouver, ainsi que des CR de parties, sur ce forum où je traîne mon sabre régulièrement http://www.lignesdebataille.org/
    Voici d’ailleurs un avant-goûr du volume 2 : http://www.lignesdebataille.org/t2351-cr-fetterman-le-combat-des-cent-dans-la-main
    Pour le débat sur Custer, c’était un homme, aves ses qualités et ses défauts, un militaire chevronné, un protecteur des Indiens contre la corruptiond e l’administration Grand, on pourrait discuter des heures de bp de choses, je crois qu’il faut lire, et se faire sa propre opinion. Les chefs Indiens étaient des guerriers, des meneurs, d’un courage sans borne…La guerre est la guerre, avec ses instants édifiants, ses massacres, et tout le poids de l’HiSTOIRE qui dresse les uns contre les autres, donnant la part belle au vainqueur. Ce jeu est le premier qui pour une fois donne une vision indienne des modes de combat indiens ; et ne fais pas de la cavalerie un blindés du XIXe, mais une somme d’homme et de chevaux contraints par les réalités des luttes menées dans la Grande Plaine. mon premier volume est consécré à un personnage important de cette guerre ; un autre le sera à Crazy Horse, un autre au Chef Joseph, etc…
    Encore merci pour la confiance dans le produit, et régalez-vous autant que moi, c’est tout ce que je peux vous dire de mieux.
    Lionel

Laisser un commentaire