Assaut sur Torremejia : Force on Force, notre campagne 1936 reprend

Après une longue pause  (indépendante de notre volonté) dans notre campagne “ESPAGNE 1936″, nous reprenons le cours des hostilités de ce jeu d’Histoire avec figurines. Les figurines sont des  10mm de Pendraken, comme d’hab et les règles utilisées pour ce scénario étaient “Force on Force / Ambush Alley

After a long break, we’re back to our campaign “Spain 1936″. As usual, minis are 10mm from Pendraken. The rules used in this scenario wereForce on Force / Ambush Alley

Assaut sur Torremejia

Les nationalistes progressent, et lancent un assaut rapide (et donc hâtivement préparé) sur le village de Torremejia. Les miliciens ont commencé à s’y retrancher depuis plusieurs heures.

The Nationalists were advancing, and launched a hasty attack to the village of Torremejia. Milicians were waiting for them for several hours.

Le niveau d’insurrection était de 4. Une unité d’irréguliers pouvait commencer en placement initial caché. La seconde unité spécifique entrant alors en cours de jeu. Les autres miliciens ( Q6 / M 10 ) étaient générés par les tables de tirage et arrivaient via les hotspots. Les miliciens ne peuvent espérer vaincre les réguliers du Colonel Asuncion. Mais ils peuvent envisager d’infliger des pertes, et surtout : gagner du temps. Les nationalistes sont des troupes à majorité Q8 / M 8, Luc a choisi certains supports dans une liste fournie par l’arbitre.

The insurgency level was 4. One unit of irregular could be hidden. The other one will come during the game. Other irregulars ( Q 6 / M10 ) were diced on the list. They can’t hope for a victory, but they can kill some nationalists, and gain some time. The Nationalists were mostly Q8 / M8. Luc choose some supports in a list ( from the referee ).

 

 

( the nationalists attacked the village, hold by irregulars milicians. It's quiet... too quiet ..)

 

Les nationalistes attaquent le village défendu par les miliciens irréguliers.

C’est calme.. trop calme !

 

Une équipe de miliciens essayent de tendre une embuscade.

Mais les “marocains” les découvrent, et tandis que les miliciens sortent de l’écurie, un avion italien les mitraille !

( Some milicians were hidden near a stable, and tried to set up an ambush. But the moroccans discovered them ! AND an italian plane also shot at the poor irregulars... )

( a Bomber team was waiting for the ennemy .. )

 

Une équipe de dynamiteurs, armés de cocktails molotov attend l’ennemi…

 

… mais doit se replier sous les tirs ennemis ! :-(

 

 

Arrivant lentement, des caballeros viennent participer à la défense du village, bien que ce ne soit pas chez eux. ( Q 8 / M 8 )

( Slowly coming : some caballeros. They came to defend the village, although it's not their home. Q 8 / M 8 )

( The villagers gathered on the plaza, holding their rifles and shouting "No Pasaran !" )

 

Les villageois prennent leurs fusils et se rassemblent sur la plaza en criant “No Pasaran !”

 

 

Les Nationalistes progressent.

( The Nationalists advanced )

 

Quelques tirs de canon nettoient les premières maisons.

( Some shots from the Inf Gun cleaned the firsts houses )

 

.

 

( The milicians looking at the nationalists in front of the village... BUT ! It's a TANK ! "

 

Les miliciens observent les nationalistes manoeuvrer devant le village.

“MAIS … C’est un TANK !”

 

Au nord du village une maison est en flammes.

Des rumeurs circulent sur les atrocités commisent par les nationalistes.. )

Le niveau d’insurrection augmente de 1.

Insurgency level was raised by 1.

( on the north side, a house was now burning... Rumors have been heard about nationalists commiting atrocities.. )

 

Un petit groupe de miliciens surprend puis engage au corps à corps les nationalistes, coupables de ces méfaits …

( a small team of milicians engaged the nationalists in close combat ..)

 

Mais ce qui devait arriver arriva…

Les nationalistes l’emportent facilement !

( .. but what should be, should be .... The nationalists easily won ! )

( "I can see you !" - BANG ! )

 

“Je te vois !”

BANG !

 

 

Les nationalistes progressent encore.

Ils essayent d’utiliser les couverts, mais certains d’entre eux ne sont pas très malins ! ;-)

 

( "We can see you !" BANG ! )

 

“Nous te voyons !”

BANG !

( But the regulars reacted... Many "BANGS" later there were less villagers )

 

Mais les réguliers réagissent, et plusieurs “bang” plus tard, il y avait moins de villageois !

 

Les caballeros utilisent la tranchée inoccupée, en se disant que les villageois sont idiots.

( The caballeros used the inoccupied trenches, they said : "silly villagers" )

La partie est jouée .. le village est en train de tomber très rapidement.  The game is over.. the village was falling.

( a leader tried to defend the main street )

 

Un chef essaye de défendre la rue principale.

 

Après avoir contourné le village, le FT-17 ouvre le feu.

( the FT-17 went on the side, and opened fire )

( The nationalists seized two hot spots in the same turn )

 

Les nationalistes neutralisant deux hotspots dans le même tour.

( The last game turn. Will the caballeros hold the entrenchment ? )

 

Le dernier tour de jeu : Les caballeros vont ils tenir dans leur tranchée ?

 

Sous les tirs du char ils se retirent l’un après l’autre.

“Trop dangereux de rester ici !”

 

( Under tank fire, they went away, one after the other, "too dangerous to stay here !" )

La victoire est pour le camp nationaliste, mais à l’arrachée et in extremis !

Ils ont subit des pertes non négligeables, et n’ont pas vraiment gagné de temps. Bien joué quand même Luc ! Et maintenant on va avoir un nouveau tour de jeu stratégique…

The nationalists won the scenario on the last second. They suffered some casualties, but they lose some time. Well done anyway, Luc ! And now, here we go for another strategic turn…

Merci de m’avoir lu. Thank you for reading !

5 commentaires

  1. Luc:

    La propagande anarchiste doit être combattue.
    Elle reconnaît au moins avoir lamentablement tenté de tendre une embuscade à la légitime armée nationale et avoir délibérément mis en danger la population des villages.
    Il doit être rappelé que ces mêmes anarchistes ont mis le feu à une ferme au Nord du village.
    Enfin, paradoxalement, ce sont les caballeros, propriétaires terriens, qui ont opposé la seule véritable résistance organisée. Ils ont combattu avec courage et honneur. Nous savons désormais qu’ils sont les dirigeants véritables de ce mouvement insurrectionnel, contrairement à ce que prétendent les anarchistes.

  2. ronanr:

    hé hé !
    J’attends les réactions…. ;-)

  3. Damien:

    Magnifiques décors et magnifiques effets “spéciaux”.

    Camarade,

    Voyez le courage de Torremejia ! Les fascistes nous y en montrer toute l’horreur de leur idéaux, n’hésitant pas à attaquer des villageois désarmés avec leur meilleurs mercenaires d’Afrique, leurs tanks, leurs canons et même les avions de leurs amis Italiens ! Détruisant les maisons, tuant tout le monde sans distinction.
    Mais Torremejia ne sera pas tombé pour rien, Torremejia est un martyr. Torremejia nous montre que nous ne pouvons laisser les nationalistes continuer leur massacre.
    C’est à nous, soldats de la liberté d’avoir le devoir et l’honneur de venger Torremejia !

    No Pasaran !

  4. Luc:

    Si, si, pasaran…

  5. ronanr:

    ouais.. dès que je me serai réorganisé pour la suite de cette campagne. ( j’ai honte… excusez moi !)

Laisser un commentaire