5 joueurs se retrouvent autour d’une table Song of Blades and Heroes

Ça faisait un moment que nous voulions faire découvrir je jeu de figurines  Song of Blades and Heroes à Olivier. Ce dernier, émérite expérimenté et fidèle joueur de jdr ne voulait pas entendre parler de wargames. ( une mauvaise expérience passée… ;-) )

We wanted Olivier to play Song of Blades and Heroes for ages. He’s a regular rpg gamer, but did not want to hear anything about the word wargame. He had a wrong first experience ! ;-)

 

Rencontre à 5 joueurs

À 5 joueurs, nous avons décidé de faire 2 parties simultanées et parallèles. Après coup, nous aurions pu également faire une grande rencontre entre deux camps, 3 joueurs vs 2.

5 players, we decided to play 2 simultaneous game. We may have played one big battle, with two sides, 3 players vs. 2.

 

( part of the game board )

 

Une partie du champ de bataille

partie de jeu SBH avec figurines 28mm de diverses origines.

( Ludo's famous blue GMO dwarves ! )

 

Les célèbres nains bleus transgéniques de Ludo !

( voir aussi ici << )

 

Serge avait acheté spécialement des figurines pour cette partie…

( Serge bought special minis for this game )

 

… et je lui opposais mes gobelins.

( I used my goblins )

( Luc tried a Troll and some orcs )

 

Luc a essayé de jouer avec un troll et des orcs

( Olivier used drows for his first game. They were led by a giant spider queen )

 

Olivier a utilisé des drows pour sa première partie, menés par une reine araignée géante.

 

“Siouplait, m’sieur, c’est où qu’est la rrroute pour mon antrrre ?”

Mon goblin isolé a survécu au 1er round de combat !

( "'scuze mee sar, where's the rrroad to my lairrr ?" my lonely goblin survived the first round ! )

 

Pendant la bataille

 

La bière était bonne,

et le vin délicieux ! Merci Serge pour ce Morgon ! :-)

 

J’essaye d’attaquer avec des “rabbles” et de tuer avec mon leader goblin monté.

( I tried to attack with many rabbles, and to kill with my mounted leader. )

 

Comme vous l’avez deviné, j’ai échoué !

;-)

 

Les quelques objets magiques que j’avais ramassé étaient vides. Le seul que Serge a rammassé était une épée magique ! :-(

( meanwhile Olivier was collecting magical gems and items )

 

Pendant ce temps Olivier ramasse les objets magiques et les gemmes.

 

Ses drows se dispersent.

( His drows didn't group and scattered. )

( Olivier suffered losses, but tried to attack the dwarves. As he said, in a campaign he would have fled with his treasures )

 

Ayant subi des pertes, Olivier attaque quand même les nains.

Comme il l’a dit, dans une campagne il aurait fuit avec ses trésors.

 

Mes gobelins essayent de résister.

( My goblins tried to resist )

 

Les barbares de Serge me font reculer.

( Serge's barbarians pushed me away )

( Meanwhile, vicious Luc was waiting for the good time.. )

 

Pendant ce temps, Luc le vicieux attend le moment propice..

( and charged the dwarves ! One of them never moved ! )

 

.. puis il charge les nains de Ludo !

L’un d’eux n’a jamais bougé ni agit !

 

“MOI MANGER TOI !”

le nain n’a rien trouvé à y redire..

 

( "ME EAT U !" - the dwarf didn't answer.. )

( then Luc and Olivier stared at each other... )

 

Puis Luc et Olivier se regardent..

Olivier et Luc sont vainqueurs

Ils sont à égalité de points. Ludo et moi avons été balayés. Serge se classe troisième (s’il fallait faire un classement).

Cette partie scénarisée, comme toujours dans ce jeu de figurines SBH a été fun et riche en rebondissements. Olivier a apprécié le jeu ( bien que le jdr reste son activité ludique préférée !) et aura pu voir qu’il est possible de faire du “ouargame” sans se prendre la tête !  Serge a obtenu sa première victoire, Bravo !

Olivier and Luc won, they got the same magical points. Ludo and I were crushed away. Serge got his first Victory ! As always with SBH, we had a good time. The scenario was very simple but added much to the game. Olivier understood it was possible to play a wargame and played it with pleasure, and may play again. ( although  he will stick to rpg !)

Une bonne partie autour d’un bon vin, que demander de plus !  – A good game with a good wine, what else ?  – Thanks for reading !

 

2 commentaires

  1. Olivier:

    Effectivement, bonne expérience. Juste une précision : la moitié des figurines de Serge étaient en fait les miennes.
    I enjoied it, indeed. However, I’d like to precise one point : half of Serge’s minis were in fact mine !

  2. Luc:

    Une partie intéressante dans laquelle Olivier aurait pu être grand vainqueur et tuer la partie s’il s’etait retiré, indemne!, après avoir récolté la moitié des gemmes. Son intervention a permis de disperser les forces de Ludo et l’a empêché de sortir la dernière gemme qui me manquait pour l’égalité. L’enthousiasme et le roleplay d’Olivier m’ont sauvé.
    J’avais opté pour une warband de 4 figurines, voulant jouer le magnifique et monstrueux Troll d’Olivier (ou de Serge). J’´avais également deux orcs et un familier démon de combat en armure ( figurine 4 fois plus petite que le troll , mais presque aussi puissante avec la compétence combat master, devant me permettre d’affronter plusieurs ennemis à la fois).
    Face à Ludo et ses 12 (ou 14) nains, la configuration de mon équipe n’était pas idéale, risquant de me faire submerger.
    Mon plus beau coup: mon troll pouvait lancer des rochers. J’ai réussi à écraser un de ses nains les plus faibles et provoquer un jet de moral chez ses nains face à la “mort horrible” (gruesome death). Ses archers en bord de carte ont quitté la partie.
    Mon plus beau raté: le premier coup porté par mon familier sur un simple nain est un échec, il se retrouve immédiatement au sol, puis est achevé proprement d’un coup de hache au tour suivant. Un tiers de mon budget disparaît sans avoir servi!
    Ludo a failli également tuer mon troll, l’ayant mis à terre mais n’a pas pu l’achever en raison de l’arrivée d’Olivier.
    Au bilan: une partie sympa. Mon impression est confirmée: un groupe très compact, 3 ou 4 figurines extrêmement puissantes a peu de chances face à une horde d’ennemis. Son seul espoir réside dans les jets de moral (gruesome death ou terreur).
    A renouveler et merci à notre hôte Ronan.

Laisser un commentaire