Bonjour à tous, me voici de retour en Chine après des vacances actives en France. Là-bas, J'ai commencé par peindre de quoi faire une DLM et une DCR française 1940, ainsi que des soviétiques 1941 (T26 principalement), c'était une commande de mon ami Pascal qui m'a en échange fait des décors (collines, champs de blé, maisons de type Europe du sud (je n'en avais pas assez la dernière fois lors de la bataille de Solférino), la forteresse de Bitche, etc...). J'ai également peint une seconde boite de base de Tide of Iron. Ensuite, je me suis attaqué à mes Autrichiens 1859 dont j'ai terminé les deux derniers corps, j'ai donc désormais assez d'infanterie autrichienne pour Sadowa que je compte proposer l'année prochaine. Il me manque juste 5 bataillons de jagers, 12 régiments de cuirassiers, 6 régiments de uhlans et les Saxons, je pense pouvoir peindre ça en un mois. Nous n'avons pas pu refaire Waterloo faute de salle assez grande, mais ce n'est que partie remise. La seule bataille que j'ai pu refaire cet hiver est celle de Rezonville. Huit joueurs furent réunis dont beaucoup avaient participé à la bataille de St Privat l'année précédente. Dans le camp français nous retrouvions Ronan comme général en chef, Jean-Marc jouait Frossard et Richard Canrobert. Dans le camp Prussien, Jérôme jouait le IIIe Corps d'Alvensleben, Jean-Luc la cavalerie de réserve et Pascal le Xe corps et général en chef. Le dimanche, René remplaça Jean-Marc et Herman rejoignit le camp français.

L'objectif des Français était de sortir la plupart de leurs corps par les bords Nord et Ouest de la carte, tandis que les Prussiens devaient empêcher au moins deux corps français de s'échapper et repousser les Français sur Metz. La bataille commença avec la violente offensive de la 5e division du IIIe corps prussien sur le IIe corps démoralisé de Frossard, dans le secteur de Rezonville. Cette offensive pulvérisa la première ligne de défense française, mais les pertes prussiennes s'accumulèrent sur la deuxième ligne, constituée d'autres forces de Frossard et de divisions du VIe corps de Canrobert. La 6e division prussienne du IIIe corps conquit le village de Vionville pour bloquer la retraite vers l'Ouest de l'armée de Bazaine. Le Prussien n'osa pas utiliser sa cavalerie et préféra la garder comme réserve ultime car il fut vite submergé par la masse des corps français arrivant successivement. Le Français réussit à rallier les régiments en déroute du IIe corps et décida de les évacuer du champ de bataille par le Nord. Il décida de contre-attaquer pour reprendre Vionville et de tourner la droite de la 5e division en engageant la brigade Lapasset dans le bois des Ognons. La bataille pour Vionville fit rage durant tout le week-end, mais le Français finit par reconquérir le village vers 17h30, et c'est le VIe corps qui fit l'essentiel du travail, tandis que la Garde Française, arrivée dès la fin de la matinée put récolter les lauriers de cette capture au grand dam de Canrobert. Les renforts français arrivaient sans cesse de l'Est et progressivement, le général en chef français put disposer des IIIe, IVe, et de la Garde en plus des IIe et VIe corps. Les joueurs prussiens, désespérés envoyèrent estafettes sur estafettes pour supplier leurs supérieurs de leur envoyer des renforts. Ceux-ci arrivèrent enfin en milieu d'après midi, avec le Xe corps essentiellement, mais également des éléments des VIIIe et IXe corps. La partie s'arrêta à 18h alors que le scénario prévoyait encore six tours de jeu. La position finale voyait un IIIe corps prussien complètement HS. Le Prussien, venant de perdre Vionville, avait constitué une ligne de défense très forte autour du village de Mars-la-Tour. Il lui restait une division et demie et quatre brigades de cavalerie intactes pour tenir face à l'armée du Rhin qui avait déjà évacué 3 divisions et avait largement le temps d'évacuer l'essentiel de ses forces avant la nuit. Il fut donc de l'avis général que la victoire revenait à l'armée française.

Voici des photos de la bataille, prises par Ronan:

20170218_140932_-_Copie.jpg

20170218_142007.jpg

20170218_142022.jpg

20170218_142040.jpg

20170218_142104.jpg

20170218_142352.jpg

20170218_142358.jpg

20170218_154654.jpg

20170218_154706.jpg

20170218_154714.jpg

20170218_155005.jpg

20170218_155015.jpg

20170218_155108.jpg

20170218_165835.jpg

20170218_165930.jpg

20170218_170231.jpg

20170218_174056.jpg

20170218_175037.jpg

20170218_175050.jpg

20170218_175059.jpg

20170218_175105.jpg

20170219_121106.jpg

20170219_121128.jpg

20170219_121713.jpg

20170219_121723.jpg

20170219_121746.jpg

20170219_121750.jpg

20170219_125610.jpg

20170219_125616.jpg

20170219_131355.jpg

20170219_131406.jpg

20170219_142404.jpg

20170219_152433.jpg

20170219_152447.jpg

20170219_152458.jpg

20170219_152526.jpg

20170219_152544.jpg

20170219_152557.jpg