Filmographie & Bibliographie succinte sur la guerre d’Espagne

Filmographie

Land and Freedom

de Ken Loach (1995)

Un jeune  anglais rejoint le POUM pour combattre aux côtés des républicains. Il rencontrera entre autres une jolie espagnole Blanca, et sera confronté à une dure réalité.

Le réalisateur utilise ses personnages comme des symboles (comme souvent chez Loach), mais on a très facilement de l’empathie pour eux.

Le parti pris n’est pas de décrire la guerre mais uniquement le point de vue de Dave (à croiser avec l’expérience de G. Orwell cf. bibliographie)

Très bon film, mais bon, j’adore Ken Loach !

Fiesta

de Pierre Boutron (1995)

Un jeune noble quitte son école  car il est rappelé dans son pays par son père, colonel franquiste, pour participer à la guerre civile qui déchire l’Espagne. Son colonel Jean-Louis Trintignant est très ancien régime et son homosexualité décadente. Il se moque ouvertement de l’idéologie (le fascisme) dont il est censé être le bras armé, allant jusqu’à humilier ceux qui s’en prétendent.

(source wikipedia).

Un assez bon film, avec une violence latente et un Jean Louis Trintignant magistral !

Le labyrinthe de Pan

de Guillermo del Toro (2006)

Peu après la guerre d’Espagne (1944) des maquisards espagnols se cachent  en forêt et harcèlent les nationalistes.

Une jeune fille doit suivre sa mère qui rejoint un officier franquiste, dans une étrange maison.

Un film où l’atmosphère fantastique prime sur l’histoire (dans le sens où nous l’entendons ici). Le film a été très bien reçu dans les festivals.

Pour ma part j’ai aimé sans plus, mais ne me suis pas non plus ennuyé.

Bibliographie

La guerre d’Espagne

d’Anthony Beevor (1982)

Superbe étude et description historique, même si l’auteur n’avait pas encore trouvé le souffle qu’il mit par la suite dans certaines de ses oeuvres (son Stalingrad est ex-cel-lent !)

On y trouve largement de quoi comprendre cette période pour le moins complexe et mouvementée.

(le fait que la femme de l’auteur – espagnole – ait participé n’est sûrement pas étrangé à la création de ce document incontournable)

Hommage à la Catalogne

de George Orwell (1938)

Cette oeuvre apparemment peu connue en France raconte l’expérience réelle de l’auteur au sein des anarchistes.

Outre le style (même traduit) qui en rend la lecture facile, l’histoire est passionnante.

On y découvre les désillusions d’Orwell pour le parti communiste, et le quotidien des combattants.


voilà ! c’est tout pour l’instant, j’ajouterai d’autres oeuvres au fur et à mesure.

2 commentaires

  1. Gaëtan:

    Je te conseille également La Guerre d’Espagne et ses lendemains de Bartolomé BENNASSAR. Je suis actuellement en train de le lire et je compte te l’offrir de toute façon.

  2. ronan:

    Et bien tu nous feras une mini critique de 2 lignes pour mettre ici !
    Merci !

Laisser un commentaire