Ambush Alley à Nort/Erdre le 27 juin

Ce 27 juin dernier le club de jeux de Nort sur Erdre (1) nous avait invité à leur présenter une démo d’Ambush Alley! Bien que ces joueurs soient plus habitués à pratique le 20mm voire le 28mm, ils ont “toléré” nos 15mm ;-)

Le plein soleil qui reignait sur notre région Nantaise avait hélas fait fuir certains vers la plage, mais quelques joueurs (dont certains assez jeunes) ont accepté de relever le défi.

Nous avons choisi de faire 2 tables distinctes, j’ai arbitré la table 2, tandis que Ludo et Luc jouaient (en arbitrant) sur la table 1..

Table 2 : Contracting Trouble

Ce scénario offre toujours des surprises, et bien qu’il s’agisse du 1er scénario des règles (=initiation ?) il est quand même ardu ! Les trois joueurs étaient débutants.

Erwan à pris la tête des insurgés, tandis que Corentin et Josselin (assistés de Hugo et Victor)  commandaient les forces régulières.

Contexte : Deux contractors (deux civils sous contrat avec l’armée régulière d’occupation) se sont fourvoyés dans un quartier hostile. leur véhicule est immobilisé, ils se sont caché et ont appelé des secours. Seules 2 FireTeam américaines sont à même de répondre et se précipitent dans le guépier. Leur objectif : rejoindre les 2 contractors et les exfiltrer en subissant le moins de pertes possibles. Pendant que les insurgés vont tout faire pour les empêcher. Vraiment tout !

(Deux contractors mal barrés)

Les réguliers prennent position :

(reguliers prenant position)

Les insurgés, gênés par un manque certain d’officiers tentent une embuscade :

(embuscade, tout seul, mais avec un RPG !)

Les réguliers nettoient ce premier point sans sourciller :

(ce premier hotspot va être nettoyé)

Sans se démonter, nos 2 jeunes joueurs mettent en place une bonne tactique (je leur adresse encore mes félicitations ! bien des joueurs avec plus de “bouteille” n’agissent pas aussi bien lors de leur première partie !)

La Fireteam I se regroupe et ouvre le feu, et décide de neutraliser ce premier hot spot. ceci va être leur stratégie globale : nettoyage systématique des hots spots par lesquels peuvent arriver les insurgés. (Toutefois celà va leur prendre beaucoup de TEMPS comme nous le verrons plus tard..)

(ils n'hésiteront pas à demander des éclaicissements sur tel ou tel point de règle)

Erwan, grognard des figurines, toujours fair play, n’hésite pas à expliquer certains concepts :

Erwan explique

(Erwan, bien que débutant dans AA est un pousseur de plomb aguerri ! on distingue derrière la partie en cours sur le plateau1)

La tactique de nettoyage systématique des hot spots se heurte parfois à une résistance inattendue :

(ce hot spot est défendu par un insurgé très courageux ! les réguliers de la FireTeam II vont marquer un temps d'hésitation..)

Cette hésitation va permettre aux insurgés de se regrouper avec un leader !

(Des insurgés sur un toit ont vu les réguliers hésiter..)

“Jusqu’ici c’était facile, mais comment on va se sortir de là..”

(un moment de doute, de réflexion.. les réguliers se rendent compte de la difficulté..)


..Et les insurgés en profitent pour lancer un assaut au corps à corps !

(les insurgés ayant eu le temps de se regouper lancent un assaut dans le dos dela FTII !)

Profitant de l’hésitation (les réguliers ont raté leur jet de qualité pour initier un close combat) les insurgés qui s’étaient regoupés avec un leader courent à l’assaut! Dans le dos et surtout en profitant du fait que l’autre FireTeam s’est éloigné – elle est en train de nettoyer un hot spot de l’autre côté de la grande rue – et qu’elle ne peut donc pas couvrir ! (la règle d’overwatch est très utile pour protéger les copains..)

Tandis que ces combats de toit en toit font rage, voici arriver un véhicule non identifié :

Un évènement a déclenché l’arrivée d’une voiture non identifiée ! Le contrôle aérien a prévenu les réguliers, mais ceux ci sont trop occupés ! De quoi peut il s’agir ? de civils égarés ou fuyant les combats ? d’insurgés armés ? d’une voiture suicide bourrée d’explosifs ? (Chaque jet pour tenter de l’identifier rapproche ce véhicule..)

Soudain 6 insurgés en sortent, armés et énervés !

(Les insurgés à bord restent autour de leur véhicule et crient des injures en tirant des rafales vers le ciel)

Sous les tirs croisés, les assauts péniblement repoussés, les réguliers se réfugient en haut du minaret :

Sur le moment ça paraissait une bonne idée, d’autant que le groupe ennemi qui s’y trouvait est descendu pour tenter d’empêcher la neutralisation d’un hot spot.. C’est vrai qu’Erwan commence à se rendre compte que ses hot spots fondent comme neige au soleil. Mais jusqu’ici il a pas mal de chances, peu de jets de renforts ont été annulés du fait d’un hot spot manquant..

(la FT II subissant une "perte" dans le minaret.. ben oui, c'est exposé un minaret..)

(tandis que la FT I rejoint ses potes elle est prise à partie et subit des touches elle aussi !)

Le regard du tueur d’Erwan qui sent le vent tourner en sa faveur :

(Erwan proche de la victoire ?)

Les insurgés continuent de se regrouper, fermant peu à peu les chemins de retour :

(un groupe d'insurgé, on distingue des uniformes des policiers traitres)

la FireTeam II tente d’appeler des secours :

( Pendant que les insurgés encerclent les américains..)

Un certain découragement se fait sentir

Le moral – des joueurs – est en train de lâcher ! Toutefois, comme de vrais joueurs de wargames qu’ils sont, nos 2 jeunes généraux continuent de chercher une solution, malgré les jets de dés d’Erwan qui a décidément une sacré chance ce soir !

(Ce scénario est parfois difficile, j'avais prévenu !)

D’un commun accord les réguliers tentent un rush vers les 2 contractors :

Couverts par la FT I qui s’est placé en overwatch en haut du minaret, la 2e FireTeam tente de courir à travers la plaza vers le véhicule où se trouvent toujours les 2 contractors..

Les insurgés vont alors sortir de leux cachettes pour attirer le feu de la FT I, qui ne pourra pas s’offrir toutes les cibles (et pourtant elle a tiré un bon nombre de fois !)

Les soldats réguliers qui couraient sont fauchés et subissent autant de pertes qu’il y avait de figurines –> Missing in Action !

(chaque fois que les réguliers subissent une touche, on ne sait pas ce qui leur arrive, ils doivent se replier et effectuer un jet de soins. Toutefois si le groupe entier est ainsi touché, il est “Porté Disparu” et ne peut pas effectuer ces jets. On ne sait pas ce qui lui est arrivé. Si les ennemis le contactent, ils seront fait prisonniers ! C’est le pire qui puisse arriver politiquement ! Si des amis les contactent, et les met à l’abri ils pourront effectuer leur jet de soin.)

MIA

(La FireTeam a été fauchée par de nombeux tirs d'armes automatiques ! Toute liaison est coupée avec elle !)


R E P L I  !

La FireTeam restée en overwatch décide de sauver ses potes ! Profitant de la relative acalmie (elle a quand même éliminé/fait fuir un grand nombre d’insurgés lors de ses tirs de couverture) elle sort, ramasse ses potes et se replie vers un bâtiment moins exposé.

(vue en enfilade de la grande rue, où la FT récupère ses potes. On distingue les épaves de véhicules des insurgés)

Il était temps, un groupe d’insurgé faisait irruption dans la minaret au même moment !

(minaret évacué, les copains tirés à l'abri, il est temps de soigner les gars !)

La chance va enfin – un peu – sourire aux réguliers : les jets de soins seront presque tous réussis !

Mais les équipes sont mal en point.. Les joueurs décident qu’ils ne peuvent plus mener à bien la mission, et, la mort dans l’âme, se replie avant qu’une nouvelle vague d’insurgés ne ferment définitivement le DERNIER passage d’évacuation..

Les deux contractors abandonnés sur le terrain seront échangés quelques semaines plus tard contre un chef religieux extrémiste, réduisant à néant une traque de plusieurs semaines. Mais les soldats américains ne seront pas blâmés, ils ont essayé de faire au mieux, avec les moyens dont ils disposaient. Réactivité, improvisation !

Les joueurs ?

Lors de la discussion de debriefing, Erwan – dont c’était la 1ere partie d’ambush alley! m’ad dit avoir été charmé par ce jeu (surtout quand on gagne, ça aide ! ;-) )

Nos deux jeunes généraux ont bien aimé me semble-t-il (Merlin confirmera ?) C’est difficile de perdre.. C’est difficile la guerre-pour-de-faux, je sais.

Pour ma part je dois dire que j’ai été très agréablement surpris par leur comportement, merci Messieurs ! Je vois que notre relève de joueurs est assurée !

Retex du plateau 1 : “2 fusils pour une oasis”

Table 1 :  Turkey Shoot

Sur la 1ere table de jeu, Merlin notre hôte affrontait Ludo et Luke. Voici le compte rendu qu’en fit Luke :


Ce dimanche, nous avons décidé de tenter d’apporter au Club les bienfaits de la civilisation et de les initier à Ambush Alley.
Victime désignée (pour ma partie) : Merlin.
Instruction tacite de ne pas le faire trop souffrir afin d’apprivoiser le reste de la troupe.
(En fait d’instruction, je ne vois pas d’autre explication à ce qui s’est passé ensuite.)

Merlin à la tête de 4 fireteams doit emmener 2 snipers français  à l’autre bout de la carte , dans un bâtiment de deux étages afin d’abattre un trafiquant d’armes.


Ludo (aidé de Luc) contrôle les insurgés.
A chaque tour, les insurgés peuvent faire rentrer des renforts dans un de leurs 5 points d’entrée (« hotspot »)

(entrée des réguliers dans ce quartier peu urbanisé)


Premier tour, Merlin avisant une troupe de paisibles insurgés dans une oasis décide de leur présenter son blindé et engage aussitôt lesdits autochtones.
En guise de présentation, il en mitraille 3, un 4e s’enfuit, 2 restent dont un armé d’un certain esprit de revanche mais surtout d’un RPG.

Premier tir insurgé : mouche ! Un membre d’équipage blessé et la qualité du blindé dégradée

(Styker américain en approche de l'oasis..)

Son baptême du feu fait, Merlin envoie une fireteam anéantir les deux innocents bergers survivants. Les ayant atomisés, Merlin avise que l’oasis est un hotspot et il décide de s’y maintenir un tour entier afin de le neutraliser.

Merlin en tire honteusement les leçons qui s’imposent : il va essayer de neutraliser tous les hotspots, d’autant plus qu’il n’est pas pris par le temps

Bougeant le reste de ses unités, Merlin découvre les joies des lignes de vue, des lignes de tir et des réactions des insurgés à ses mouvements

(les réguliers subissent des tirs lors de leurs mouvements)

(le Stryker endommagé couvre néanmoins ses acolytes)

(les balles fusent autour des snipers qui ripostent)

(Ludo et Luc étudient les lignes de tirs, tandis que de jeunes recrues observent les parties de démo d'Ambush Alley)

Merlin veut essayer les règles spéciales et prendre d’assaut un bâtiment dans lequel sont retranchés des insurgés. C’est très risqué. Mais heureusement pour lui ses unités refusent par deux fois de foncer tête baissée (jet de Qualité  loupé).

(l'assaut est en cours, les insurgés sont cachés derrière ?)

(Méthodiquement les réguliers vont neutraliser tous les hot spots)


Le reste de la partie ne présente pas de particularités ;
sauf une tentative de prise de hotspot par un leader régulier détaché exprès pour l’occasion. Bilan, c’est mieux quand on n’est pas à découvert. Il sera rapatrié dans les tours suivants, sa cervelle ayant arrêté les balles avant qu’elles ne touchent une partie de son corps pouvant servir l’armée des Etats unis.

(Une belle action réussie par les insurgés de Luc ? Merlin - au 1er plan - reste fait play et rigole de sa bourde !)

La partie continue, tournant peu à peu en faveur des réguliers. (Merlin réussissant peu à peu à imposer sa tactique de neutralisation des hot spots

(S’agit il d’une spécialité du club de nort jeux ? ;-) )

Et ludo ne réussissant pas à entrer ses renforts sur les hots spots dont le nombre diminue drastiquement !

(ça commence à sentir le roussi pour les deux joueurs insurgés..)

Les deux snipers entrent en action et éliminent les derniers leaders insurgés ! ça ne va pas arranger les affaires des insurgés !

(faut dire qu'avec des jets comme ça !)

Les FireTeams régulières ont en plus de la chance et devront demander des comptes à leurs épouses !

Ludo aura 2 barouds d’honneur, réussissant même à blesser deux réguliers.. Mais les jeux sont faits, AUCUN HOTSPOT ne subiste, les réguliers peuvent tranquillement s’installer sur le toit du bâtiment et accomplir leur mission.

Première partie où il ne reste plus un seul pion insurgé sur le plateau.
Mission réussie pour les snipers qui ont tout leur temps pour éliminer leur cible.
Victoire totale des réguliers.

En tant qu’arbitre partiel de cette partie et organisateur, j’ajouterai que ce plateau de jeu était peut être un peu trop clair, offrant des opportunités de tirs avantageuses pour les réguliers (Stryker + Snipers Français). Et que Merlin à sût exploiter ces avantages, félicitations !

Bilan

Bilan, une partie gagnée par les réguliers, une partie en échec. Comme d’hab’ nous avons tous passés un bon moment.

Super Merci pour votre accueil messieurs de nortjeux ! à bientôt pour une prochaine partie !

(photos Ludo et moi. Merci Ludo !)

 
(1) edit du 25 juin 13 : Apparemment l'url du site de Nort jeu ne répond plus.... 
:-(

Laisser un commentaire